Date:mars 29, 2019

Le Séminaire de Lille

Le Séminaire de Lille n’accueillera pas de nouvelles entrées en 2019/2020

Mais il reste ouvert à de futures entrées de séminaristes. Quelques explications de Mgr Laurent Ulrich.

 

 

 

Communiqué de l’Archevêque de Lille                

 

Le séminaire diocésain de Lille accueille et forme, depuis de nombreuses années, les séminaristes de plusieurs diocèses du Nord-Pas-de-Calais, de la Picardie et de la Champagne.

Aujourd’hui, il n’est pas possible de prévoir un nombre suffisant de nouveaux candidats : il est donc sage de faire connaître que notre séminaire ne recevra pas de nouvelles entrées à la rentrée de septembre 2019.  

En 2019-2020, les étudiants de dernière année, diacres en vue d’être prêtres, accompliront leur année avec ceux du séminaire de Metz, comme c’est le cas actuellement.

Les étudiants de 4ème et de 5ème années poursuivront leur formation au séminaire d’Issy-les-Moulineaux.

Cette nouvelle soulève évidemment des inquiétudes auxquelles je voudrais apporter les éclairages suivants.

L’équipe du séminaire a proposé une formation axée sur le projet missionnaire d’annoncer l’évangile dans le contexte d’une société de plus en plus sécularisée : nous désirons que ce projet puisse trouver à se réaliser encore, dans d’autres conditions.

Nous, évêques des diocèses concernés, sommes unanimes à souligner la qualité exceptionnelle de l’effort qui a été déployé dans ce sens ; nous remercions et félicitons l’équipe du séminaire, et particulièrement son supérieur, le père Jean-Luc GARIN,  de son investissement de tous les instants.

Nous continuons de former des futurs prêtres pour chacun de nos diocèses. Beaucoup de chrétiens du Nord, du Pas-de-Calais, de la Picardie, et de la Champagne ont participé financièrement à la formation des séminaristes. Nous les remercions très chaleureusement et, avec les séminaristes, nous leur exprimons notre reconnaissance. Ce soutien ne s’arrête évidemment pas maintenant : merci à tous ceux qui voudront bien continuer de préparer l’avenir avec nous.

Toutes les vocations au service de l’évangile sont nécessaires, cependant la préoccupation pour les vocations de prêtres revêt un caractère particulier que chacun comprend. Aussi, dans  nos diocèses, nous avons mis en place des moyens nouveaux pour la pastorale des vocations et pour la formation de tous ceux qui contribuent à la mission de l’Église.

 

Seigneur, nous croyons que tu appelles tout homme

à aimer et à servir ses frères et sœurs.

Tu appelles les croyants

à chercher les chemins de l’amour que Tu nous offres.

Tu demandes aux chrétiens d’annoncer l’évangile

en suivant les pas de Jésus, en cherchant la sainteté.

Nous t’en prions :

Donne à ton Église, à nos diocèses en particulier,

la joie de voir naître et grandir de nouvelles vocations de prêtres

par amour pour Toi et pour tous ceux que Tu aimes.

 

1er mars 2019, Mgr Laurent ULRICH